Voici une actualisation à fin 2015 des données de la page Téléphonie mobile au Maroc: Chiffre d’affaires des communications voix sortantes depuis 2011 (datant de juillet 2014).

Le premier graphique représente, pour la téléphonie mobile, l’évolution du trafic voix sortant trimestriel et l’ARPM (revenu moyen par minute) trimestriel à partir des données de cette page pour la période allant du deuxième trimestre 2010 au quatrième trimestre 2015. On peut déduire de ces données le chiffre d’affaires trimestriel et annuel des communications voix sortantes pour la téléphonie mobile au Maroc pour cette même période. C’est ce qui est représenté dans les second et troisième graphiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La baisse des coûts des communications mobiles est due essentiellement aux promotions fréquentes dans le segment prépayé et plus récemment à la baisse des tarifs des forfaits. Plus particulièrement, la concurrence s’est accrue dans le segment mobile prépayé depuis la commercialisation des offres GSM Inwi et plus récemment plus globalement avec la stratégie tarifaire aggressive de Méditel. Cette concurrence accrue a généré une augmentation du trafic et une baisse de l’ARPM. L’effet sur le chiffre d’affaires est plus facile à établir en regardant le chiffre d’affaires annuel. Celui-ci a été en augmentation de 2010 à 2012 pour atteindre un maximum de 19MMDH. De 2013 à 2015, il a baissé chaque année de 5% et plus. La hausse du volume de communications ne permet plus de contrebalancer la baisse de l’ARPM.

Mise à jour: L’estimation annuelle pour 2010 a été révisée ultérieurement.

Share →