A la suite de la publication par l’ANRT (Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications) des données sur le marché des télécommunications au Maroc au 31 mars 2013, les données de la page Statistiques des télécommunications au Maroc ont été mises à jour.

Voici quelques commentaires sur ces données:

Marché de la téléphonie mobile

Entre le 31 mars 2012 et le 13 mars 2013, le nombre de clients de la téléphonie mobile est passé de 36,239 millions à 39,516 millions, soit une augmentation de 3,277 millions. Cette augmentation est répartie entre les opérateurs comme suit 2,34 millions (71,4%) pour inwi/Wana, 677 000 (20,6%) pour Maroc Telecom et 260 000 (8%) pour Méditel. inwi/Wana continue de prendre des parts de marché et de tirer en grande partie la croissance du marché de la téléphonie mobile. La part de marché d’inwi/Wana a pour la première fois franchit le seuil des 25%. Les parts de marché se répartissent comme suit: Maroc Telecom 45,22%, Méditel 29,09% et inwi/Wana 25,69%. A ce rythme, inwi/Wana devrait ravir la place de deuxième opérateur de téléphonie mobile au Maroc (en termes de nombre de clients) au premier semestre 2014.

90,9 de l’augmentation de 3,277 millions (soit 2,98 millions) est réalisée dans le segment prépayé. Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile (postpayé) a augmenté de 297 000, pour s’établir à 1,952 millions et s’approcher du seuil de 2 millions d’abonnés qui sera probablement franchi durant le deuxième trimestre 2013.

La part de marché d’inwi/Wana dans le segment postpayé reste relativement très faible. Elle s’établit à 9,01%, contre 58,45% pour Maroc Telecom et 32,54% pour Méditel. Ce segment est amené à connaître plus de concurrence dans les prochaines années.

Dans le segment prépayé, inwi/Wana est en passe de ravir la place de deuxième opérateur du segment à Méditel. Les données du deuxième ou troisième trimestre 2013 devraient le confirmer. Au 31 mars 2013, les parts se répartissent comme suit: Maroc Telecom 44,54%, Méditel 28,91% et inwi/Wana 26,55%.

Marché de la téléphonie fixe

Le nombre d’abonnés au fixe (filaire) s’établit à 1 451 968 au 31 mars 2013, contre 1 279 104 abonnés un auparavant soit une augmentation de 172 864 abonnés grâce au nouveau souffle que connaît le marché de l’ADSL. Le marché de téléphonie mobile restreinte continue de s’effondrer. Le nombre de clients à la téléphonie mobile restreinte avait plafonné à 2 493 336 au 31 décembre 2010. Au 31 mars 2013, ce nombre a diminué à 1 683 178 clients à cause des tarifs de plus en plus bas dans la téléphonie mobile et des offres plus intéressantes de la téléphonie fixe.

Marché de l’accès à Internet

Les chiffres de l’accès à Internet, en particulier ceux utilisant la 3G, sont de plus en plus difficiles à démêler, ces chiffres mêlant accès à Internet Data Only et les offres Voix et Data. Ces offres Voix et Data incluent les abonnés qui utilisent des forfaits smartphone et ceux qui utilisent des tablettes pour naviguer sur Internet. En termes d’usage et de débit, il est difficile d’arriver à des conclusions précises sur ce segment.

Un chiffre important du marché de l’accès à Internet au 31 mars 2013 est celui de 4 061 432. C’est le nombre de clients Internet au Maroc, qui a dépassé pour la première fois les 4 millions. En un an (T1 2012 à T1 2013), la croissance a été de 616 463 abonnés. Mais le chiffre le plus important est celui de 722 701, celui du nombre d’abonnés à l’ADSL qui dépasse pour la première fois les 700 000. Le marché de l’ADSL a crû de 111 752 abonnés en un an (T1 2012 à T1 2013), dont 41 028 uniquement au premier trimestre 2013. C’est une indication que ce marché est encore loin de la saturation et qu’il est encore amené à connaître des rebondissements avec le lancement des offres en dégroupage promises par inwi/Wana. Ce qui n’est pas le cas de l’accès à Internet 3G (Data Only) qui a connu sa première baisse au T1 2013 pour s’établir à 1 630 167 clients, contre 1 631 399 au 31 décembre 2012. Les offres 4G attendues pour fin 2013 devraient apporter également leur lot de rebondissements.

Share →